Publié par Laisser un commentaire

Atelier bande dessinée à l’YMCA de Colomiers

Développer l’accessibilité d’une manifestation ville :
Le Festival BD.

La ville de Colomiers, animée par un esprit d’échange et de solidarité, a su développer une politique d’intégration des personnes en situation de handicap. La signature de la « Charte Handicap » en 2007 de 15 associations, a permis à la collectivité de s’inscrire durablement en matière d’intégration, prenant des mesures concrètes pour répondre aux attentes des administrés dans des domaines variés de la vie quotidienne. La « Mission Handicap » a pour vocation de faciliter l’inclusion des personnes en situation de handicap au sein de la cité. Son champ d’intervention décline de nombreuses orientations.
Un petit groupe de résidents issues du pôle « Foyer de Vie » de l’YMCA participent à un atelier que l’on peut intituler : « Découverte de la BD, créations autour du dessin ».
Ces personnes disposent d’une autonomie suffisante pour accéder à des activités concourant au maintien et au développement de leurs acquis ainsi qu’à un épanouissement et un bien être dans leur vie quotidienne. Ces ateliers visent aussi l’ouverture vers l’extérieur, la découverte d’une nouvelle activité et la rencontre de personnes ressources. Ces résidents de l’YMCA sont accompagnés d’une éducatrice.

L’auteur de Bd s’appelle : Jean Benoit MEYBECK jb@meybeck.net
Ces ateliers de sensibilisation sont mis en place au sein de la médiathèque de Colomiers (salle du sous-sol) chaque mardi (à partir du 15 octobre) de 10h00 à 12h00 et ce jusqu’au Festival Bd de Colomiers. Ces ateliers s’intègrent dans le projet médiathèque de l’YMCA. Ces résidents viennent régulièrement et de manière autonome en groupe ou seul, emprunter des livres, des CD, des Bd…L’atelier Bd et l’emprunt sont dissociés.

Nous avons pu constater lors de la dernière séance que les résidents assimilaient plus rapidement les consignes de Jean Benoit et qu’ils passaient très vite à l’action. Au début de ces ateliers, un temps d’adaptation et de mise en place était nécessaire. De plus ils manquaient de confiance en eux. Ce travail de création leur a amené le sentiment qu’ils sont capables d’improviser des histoires et de les dessiner avec ou sans modèles. De belles rencontres autour d’une activité ludique et bien encadrée par Jean Benoit. Cet artiste a su mettre en place des séances à chaque fois renouvelées et des liens forts avec les résidents pour permettre une progression certaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.