Publié par Laisser un commentaire

On parle de CosmoBacchus sur le site Culture31

2020 02 14 Hubert Stoecklin Culture 31 - photo : Pierre Beteille
Hubert Stoecklin et Yoda – photo : Pierre Beteille

Le 14 février 2020 était simultanément, comme vous le savez, le jour de la Saint-Valentin, ainsi que le jour de sortie du troisième et ultime tome de ma trilogie CosmoBacchus.

Mais c’est aussi le jour où Hubert Soecklin, excellent chroniqueur sur le site Culture 31 (entre autres activités), a mis en ligne un article très élogieux sur cette série, CosmoBacchus.

Vous pouvez en découvrir la teneur en cliquant sur le lien inclus dans cette phrase.

Publié par Laisser un commentaire

CosmoBacchus dans La Tronche En Biais

J’ai eu le grand plaisir de voir, le 12 février 2020, Thomas C. Durand / Acermendax parler en bien de ma trilogie en bandes dessinée CosmoBacchus lors d’un épisode de La Tronche en Biais (éminent podcast pourfendeur de biais cognitifs), lors d’un live par ailleurs fort passionnant, consacré au cerveau des adolescents (ce qui n’a rien à voir avec la biodynamie, ne leur donnez pas de vin).

Vous pouvez découvrir ce programme ci-dessous.

Acermendax parle de CosmoBacchus à partir de 26:09 mais vous pouvez tout voir, c’est intéressant
Publié par Laisser un commentaire

Interview fleuve par Shadow Ombre

J’ai eu le grand plaisir de me faire interviewer par le mystérieux Youtuber « Shadow Ombre » sur « radio Youtube XYZ » à propos de mes ouvrages de BD, et bien entendu, notamment de ma trilogie CosmoBacchus !

C’était le 11 janvier 2020.

Vous pouvez la trouver ci-dessous.

Interview de JB Meybeck par Shadow Ombre le 11 janvier 2020
Publié par Laisser un commentaire

Article dans « place to be »

« Comme dans le tome précédent, le texte est toujours très présent, et servi par un dessin qui met en valeur les émotions des personnages, notamment grâce aux crayonnages noirs. Le trait de Meybeck, vif et dynamique, bénéficie toujours de la même mise en couleurs bichromique soignée qui, cette fois, fait la part belle au vert jaunâtre, après le rouge du premier tome. Les deux compères mis en scène sont franchement drôles, et totalement allumés après quelques verres. Il faut dire que les conseils de Jean-Marie « On va bien déguster… alors pas question de cracher hein ! On avale tout » ou « crache pas hein, c’est excellent » sont suivis à la lettre par Jean-Benoît !
Toujours très bien documenté, le deuxième tome de ce roman graphique continue à nous familiariser avec la viticulture alternative et les courants de pensée occulte qui la sous-tendent. Mais il nous en apprendra aussi beaucoup sur l’utilisation des produits en viticulture et les dangers que cette profession peut faire courir tant à ceux qui en font leur métier qu’aux populations qui vivent à proximité. »

Written by Michelle

Lire la suite de l’article sur le site « Place to be »

Publié par Laisser un commentaire

Plaisance-du-Touch. Un auteur de BD à la libraire L’Exemplaire

Plaisance-du-Touch. Un auteur de BD à la libraire L'Exemplaire

Article dans « La Dépêche du Midi »

L’Exemplaire, la librairie généraliste à tendance cinéphile de Plaisance-du-Touch, a reçu Jean-Benoît Meybeck, auteur de deux romans graphiques dans l’univers du vin et de la biodynamie pour une séance de dédicaces. Jean-Benoît Meybeck dira à la fin de la journée «tout s’est bien déroulé, la matinée a été calme mais j’ai eu un peu de monde l’après-midi. Je connais bien cette librairie dans laquelle j’avais déjà signé pour la sortie du tome 2 de ma série CosmoBacchus, intitulé Ahriman, sur le vin en biodynamie».

Lire la suite de l’article sur le site de La Dépêche du Midi

Publié par Laisser un commentaire

Article dans L’avis des Bulles mars 2019 • n 225

Mars 2019 article dans La vie des Bulles

Jean-Marie, caviste du Bris’soif et Jean-Benoît, auteur de bandes dessinées se rendent dans le Bordelais a l’occasion de Vinexpo. Dégoûtés par les productions industrielles du salon, ils se rabattent sur l’espace Bio-expreision avant d’aller faire un tour dans le Médoc et d’y constater les lourds problèmes dus aux pesticides. De retour en ville, ils se rendent au Salon de la Biodynamie et rencontrent son organisateur le ponte Nicolas Joly qu’ils parviennent à interviewer …