Soutenez mes créations

Bonjour, si vous souhaitez me soutenir en finançant mes créations, vous avez deux solutions :

Dans tous les cas, j’appellerai sur vous la bénédiction du Monstre en Spaghetti Volant pour que durant toute votre vie et celles de vos descendants, vos plats de pâtes soit garnis de succulentes boulettes de viande ou de soja, en fonction de votre régime alimentaire.

Soutenez Meybeck BD sur Tipeee


En savoir plus sur ma page Tipeee

Je suis auteur de bandes dessinées professionnel et vidéaste.
Pour en savoir plus sur ma bio, je vous invite à consulter mon site internet ou ma page Wikipédia.

  MES LIVRES DÉJÀ PARUS  

Mes deux premiers livres, « CRA (Centre de Rétention Administrative) » et « Koko au pays des Toutous« , édités aux éditions Des ronds dans l’O en 2014 et 2016, parlent de migration, des « sans-papiers » et de l’accueil fait aux migrants en France et en Europe. CRA est une série de témoignages de personnes placées en rétention administrative, Koko est un livre jeunesse pour les tout-petits qui retrace l’itinéraire d’un migrant traversant la méditerranée.

« Citra et Chamira : quand j’étais jihadiste« , paru en 2020 aux éditions « Boîte à Pandore« , a été réalisé d’après le témoignage d’une jeune fille partie se marier et combattre en Syrie. Le témoignage a été recueilli et transcrit par Séraphin Alava, qui est à l’origine du projet.

La trilogie « CosmoBacchus« , (« Lucifer » 2018, « Ahriman » 2019, « Soradt » 2020), ainsi que l’intégrale sortie en 2022 aux éditions Eidola, est une enquête sur l’agriculture en biodynamie, cheval de Troie d’une dérive sectaire. Ce livre m’a propulsé dans la communauté sceptique et l’esprit critique !

Je suis actuellement membres des associations Skeptikon — une plateforme open source de contenus principalement vidéos promouvant l’esprit critique —, Rasoirs d’Oc — un collectif sceptique toulousain organisant des conférences à l’Eurêkafé Toulouse — et la Fidess — la Fédération des Initiatives pour le Développement de l’Esprit critique et du Scepticisme Scientifique. À ce titre j’ai participé à des tables rondes lors des Rencontres de l’Esprit Critique Toulouse 2022.

  MON PROJET EN COURS  

Le livre que je réalise en ce moment et qui sera édité par « la Boîte à Bulles » s’intitule « Eurêka ». Pascal Marchand, m’a soumis l’idée de faire une BD d’après ses cours d’épistémologie (histoire des sciences et des idées scientifiques), qu’il réécrit pour l’occasion. 

Eurêka est le premier tome de la série Épistémè qui en comptera cinq.

Eurêka exposera la « philosophie naturelle » comme on le disait à l’époque, au temps de la Grèce antique, de façon drolatique et pédagogique.

Quand Pascal m’a soumis l’idée de réaliser une BD sur les fondements de la science, j’ai trouvé sa demande quasiment miraculeuse ! 

J’avais terminé CosmoBacchus et j’étais en quête d’un nouveau sujet. 

Je m’intéressais de plus en plus au scepticisme et à la zététique, et je cherchais un moyen de faire comprendre aux lecteurs la différence entre une croyance et une connaissance. Je voulais faire comprendre que la science, c’est le meilleur moyen qu’on ait trouvé pour décrire le réel. 

Bref, ce sujet de BD, c’était exactement ce que je cherchais !

POURQUOI UNE PAGE TIPEEE  

Jusqu’ici, j’ai mené de front mes projets de bande dessiné et une activité à mi-temps de graphiste indépendant, ce qui me permettait de subvenir à mes besoins.

Chacun des cinq tomes de la série Épistémè comptera 200 pages. 

Si je mets plus d’un an à réaliser chaque tome, je mettrai entre 6 à 10 ans pour réaliser la série. C’est trop. Je voudrais réussir à la terminer en cinq ans. Je dois donc travailler dessus à plein temps pour la mener à bien.

Dessiner chaque planche me prend au minimum une journée de travail bien remplie (et c’est rapide). Toutes les 20 planches, je dois scénariser les 20 planches suivantes, ce qui me prend au minimum deux jours.Réaliser un tome me prend donc 220 jours de travail, c’est-à-dire en gros, si je ne veux pas faire un burn-out, un an de travail : 365 jours moins 105 jours de week-end, moins 7 jours fériés (hors jour de solidarité) = 253 jours ouvrés pour l’année 2022.Il faut ajouter quelques jours de congés (toujours pour éviter le burn-out), et quelques jours pour faire autre chose – des vidéos ou gérer mon site ou ma page Tipeee.Un tome me prend donc environ un an de travail acharné à plein temps.

Or, j’ai touché pour ce premier tome une avance de 8 000 €.C’est le maximum que mon éditeur a pu me verser pour que le livre reste rentable. Évidemment en ce qui me concerne c’est du brut. Il faut enlever l’URSSAF, les cotisations vieillesse obligatoire (RAAP de l’AGESSA), la papier, l’encre, les pinceaux, les plumes, mon abonnement Adobe, l’eau, le gaz et l’électricité, etc. Environ 20 % de frais professionnels, ce qui nous laisse 6 400 €. 
Pour un an. 

Cela me laisse 533 € par mois.Pour rappel, le seuil de pauvreté 

en France en 2022 est de 1 102 € par mois.
Jusqu’ici j’ai pu survivre car j’ai bénéficié d’une aide à la création du CNL (le Centre National du Livre), mais maintenant c’est fini, et ces aides ne peuvent être renouvelées que tous les 3 ans, et leur attribution est aléatoire. 
J’ai donc décidé de solliciter l’aide des tipeurs qui auraient envie de voir cette série exister !

  VOS CONTREPARTIES  

Je vais partager des images d’Épistémè sur les réseaux sociaux.
Mais les tipeurs pourront lire les pages complètes sur mon Discord ! 
Ils pourront également discuter de façon exclusive avec moi sur Discord.

Et ils auront en primeur les vidéos que je compte faire concernant Épistémè : ces vidéos devraient venir « creuser » un sujet abordé dans la BD, en interrogeant un scientifique.

D’autres contenus exclusifs seront peut-être aussi disponibles (exemple : suite du « feuilleton Junistroom« ) si j’en trouve le temps, mais je ne veux pas trop en promettre XD !