Publié le Laisser un commentaire

Café pédagogique — 6 septembre 2021

Christiane Chaule : Un projet culturel pour penser l’exil 

Meybeck, vous avez rencontré les lycéens en tant qu’auteur de bande dessinée : quelle ont été vos impressions sur ces échanges ?

M. : J’ai trouvé les jeunes lycéens très intéressés et ouverts à mon intervention, une grande qualité d’écoute, les questions étaient pertinentes, on voit aussi que le travail avait été bien préparé en amont, ce qui est toujours très important. 

Lire l’ensemble de l’article sur le site du Café Pédagogique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.