Publié le Laisser un commentaire

Racisme, occultisme, mensonges et garde à vue

Aujourd’hui paraît dans Marianne un article racontant la garde à vue ubuesque de Grégoire Perra, lanceur d’alerte contre l’anthroposophie. Celui-ci avait été en effet dénoncé à la Licra pour une série de tweets à caractères racistes. La garde à vue faisait suite à une plainte déposée par la LICRA à son encontre.

Or, en réalité, les tweets incriminés de M. Perra dénonçaient les propos racistes de Rudolf Steiner, gourou de l’anthroposophie. Ceci était aisément décelable pour qui lisait les choses avec un minimum d’attention.

Nous voyons que nous nageons en pleine confusion : un lanceur d’alerte dénonçant les propos racistes d’un gourou, objet d’une plainte de la part d’une association anti-raciste, sur dénonciation d’un zélateur du gourou en question. Le zélateur étant lui-même membre de l’association anti-raciste.

Comment cet imbroglio est-il possible ?

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, il convient de présenter brièvement l’anthroposophie : il s’agit d’une doctrine occultiste née de la théosophie, et développée au début du XXe siècle par l’autrichien Rudolf Steiner. L’anthroposophie considère que le monde réel est spirituel, que le monde physique est une illusion sous domination démoniaque, et que le salut consiste à se tourner vers des pratiques occultistes. Elle considère que la race aryenne est actuellement la plus proche de l’évolution spirituelle de l’humanité, les autres races étant sous domination démoniaque, ou résidus d’anciennes races principales dégénérées. Elle considère également que l’existence du peuple juif n’avait de justification que jusqu’à l’arrivée du Christ. Il s’agit, notons le au passage, d’un christ cosmique, vivant dans le soleil, réincarnation du Phébus-Apollon.

L’anthroposophie est antiscience (à part leur propre science spirituelle), antivaccins (qui sont des ruses du démon pour séparer le corps de l’âme), elle a sa propre pédagogie dans laquelle la dette karmique joue un grand rôle (la pédagogie Waldord Steienr), sa propre agriculture la biodynamie (qui consiste en préparations qui sont des offrandes aux lutins de la nature), ses propres banques, etc. : l’anthroposophie tente de s’infiltrer dans tous les domaines de la vie.

Mais surtout, la spécialité de l’anthroposophie, c’est la dissimulation. C’est ainsi qu’elle s’insinue dans la société, sans dire ce qu’elle est, en prétendant être ce qu’elle n’est pas.

Ainsi, elle se prétend écologique, alors qu’elle est climato-sceptique : elle prétend que le changement climatique n’est pas dû au CO2, mais aux ondes hertziennes.

Sa pédagogie se prétend ouverte et laïque, alors qu’elle extrêmement régulée, standardisée dans le monde entier, et religieuse.

Elle se présente comme fraternelle, alors qu’elle est profondément raciste et liée historiquement à l’extrême-droite germanique.

Disons-le : dans ce contexte où tout se mélange, où toutes les apparences sont mensongères, la Licra a quelques circonstances atténuantes. Il n’empêche que la bourde monumentale commise à l’occasion de la plainte contre Grégoire Perra est une faute lourde. SI celle-ci n’est pas suivie d’effet, ces circonstances risquent de se reproduire. Moi-même et d’autres personnes dénonçant l’anthroposophie, sommes menacés par ce même zélateur de l’anthroposophie, d’être placés en garde à vue, sous prétexte d’être techno-antisémite ou je ne sais quoi. Cela peut prêter à sourire, mais l’aventure arrivée à M. Perra montre que ces menaces doivent être prises au sérieux.

Je suis militant anti-raciste, j’ai créé un collectif d’aide aux sans-papiers dans ma commune, je suis l’auteur de deux ouvrages sur l’enfermement des personnes changeant de pays et à qui l’Europe refuse de donner des papiers leur permettant de vivre tranquillement où ils le souhaitent (puisqu’il paraît que le mot « migrants » a été confisqué par l’extrême-droite). Je suis régulièrement invité par des associations et des collectivités pour parler de ces problèmes. Me faire menacer et traiter de raciste par un individu défendant une doctrine prônant la domination de la race aryenne, sachant que ces menaces peuvent effectivement se traduire par une plainte de la part d’une association anti-raciste, et une mise en garde à vue, est particulièrement révoltant.

Aussi, la LICRA doit, de mon point de vue, aujourd’hui même : présenter des excuses publique à M Grégoire Perra ; exclure de ses rangs ce zélateur de l’anthroposophie ; condamner fermement la doctrine anthroposophique.

Rappelons que l’anthroposophie est une des principales influences de la pensée antivaccins. De ce fait, elle est responsable de plusieurs centaines de milliers de décès durant les deux années que nous venons de vivre. L’anthroposophie est l’ennemie de l’humanité, c’est un fléau qui doit-être fermement dénoncé.

C’est ce que je fais depuis plusieurs années, c’est également ce que je vous invite, vous qui lirez cette tribune, à faire également : renseignez-vous sur ce qu’est réellement l’anthroposophie. Et tirez-en les conclusions qui s’imposent à son sujet.

En savoir plus sur l’écofascisme anthroposophe :
https://chimereseditions.noblogs.org/files/2020/04/Peter-Staudenmaier_Anthroposophie__%C3%A9cofascisme_-_web.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.